Manifestation

Les étudiants du PSP se sont mobilisés pour montrer leur opposition au transfert de l’ambassade US de Tel-Aviv à Jérusalem.

 

Ils étaient plusieurs dizaines à répondre présent à l’appel lancé par la branche estudiantine du Parti socialiste progressiste pour observer un sit-in dans le jardin Gibran Khalil Gibran, dans le centre-ville de Beyrouth, face à l’Escwa, en réaction aux atrocités commises dans la bande de Gaza contre les Palestiniens, la veille.
« C’est un événement symbolique pour montrer notre appui aux Palestiniens qui manifestent en ce moment », explique Kamal Moawad, vice-président du PSP.
Le mouvement estudiantin du PSP souhaitait aussi faire savoir son opposition au transfert de l’ambassade des États-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem. « Nous avons lancé un appel hier, poursuit M. Moawad. Notre action est isolée, mais il était important de montrer notre opposition et notre mécontentement. »
Selon lui, près de 150 personnes, principalement des étudiants, avaient fait le déplacement. On comptait parmi les présents notamment le député Ghazi Aridi, le conseiller du ministre d’État aux Droits de l’homme Aymane Choucair, ainsi que Farouk Moghrabi, avocat, mais aussi des représentants de la section estudiantine au parti Tachnag, aux Forces libanaises et à l’association des projets islamiques al-Macharih.
Farid et Racha, deux étudiants, étaient présents. « Il est important d’être là pour prouver que nous nous soucions de la cause palestinienne et assurer de nouveau notre solidarité face à cette crise », confient-ils.« Je suis là parce que ça aurait pu être moi »
Rawad, étudiant en ingénierie civile à l’Université islamique du Liban, est venu pour des raisons plutôt personnelles. « Je suis là parce que ça aurait pu être moi, dans la bande de Gaza, avance-t-il. Mon père était un soldat au PSP et a combattu Israël. Je poursuis dans sa lancée. »
Pour le moment, aucune autre manifestation n’est prévue par le parti joumblattiste, « sauf si de gros changements survenaient », précise Kamal Moawad.
Par ailleurs, un sit-in a été observé au camp de Aïn el-Héloué par des organisations palestiniennes en guise de protestation contre « les massacres israéliens contre le peuple palestinien ».
De même, plusieurs ulémas et dignitaires religieux ont pris part à un rassemblement de solidarité avec les Palestiniens, organisé à l’invitation de Dar el-Fatwa à Tripoli et au Liban-Nord.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s